© 2019 ines lavialle

     


     

     

     

    « Observer ce qui fait croître la matière du monde – tous ces petits bouts – ces trois fois rien de milliard de rien – des petits bouts de trucs qui assemblés forment un tout – comme la pierre la poussière et la boue – le résumé ou l’interprétation du tout – Tout ce qui pousse et croît à partir de là. ».

    La démarche de création de Inès Lavialle se base sur l’observation minutieuse de processus biologiques et technologiques.

    C’est en cherchant à comprendre ces processus, leurs fonctionnements, leurs mécanismes et leurs effets que ces travaux prennent forme.Ils sont parfois une annotation, un repère, quelquefois une équivalence, une interprétation, ou une métaphore. Ils sont rarement seuls, toujours uniques, mais multiples d’un autre par le geste qui les produit.
    Les principes de réalisation répétés deviennent des protocoles, et conduisent à penser ces formes en tant que série ou collection. Collection d’objets, de matières, d’images, de textes et d’informations puis, collection de gestes, d’expérimentations, de postures à l’origine de chaque réalisation. La sculpture, la pratique du dessin et de l’installation cohabitent et forment un ensemble à l’image d’une recherche basée sur les dynamiques du vivant.